Est-il toujours possible de bénéficier d’un massage bien-être dès le 3e trimestre de grossesse ?

Le massage bien-être est l’une des attentions que les femmes enceintes préfèrent le plus. Avec les nombreux bouleversements que leur corps connaît, un pareil soin est très bénéfique. Tensions dans le dos, douleurs articulaires, gonflement des pieds… Un modelage corporel apparaît comme la solution miracle pour supporter au mieux ces désagréments. Toutefois, l’état quelque peu vulnérable de la femme enceinte dans ses derniers mois implique certaines dispositions avant toute séance de massage. Faut-il faire bénéficier ou non d’un massage bien-être dès le 3e trimestre de grossesse à une femme enceinte ?


Le massage bien-être, un soin qui ravit toutes les femmes enceintes


massage bien-être grossesse

Le massage bien-être prénatal est une forme de modelage corporel exclusivement réservée aux femmes enceintes. On le recommande pour atténuer les douleurs et autres malaises provoqués par la grossesse. Comme le massage bien-être en général, il peut être d’une grande efficacité dans le cas de la future mère.


Dans les instituts spécialisés, ce massage consiste à frictionner et presser en douceur différentes parties du corps de la femme. Ainsi, des gestes doux sont réalisés, et ceci, du bas vers le haut afin de « drainer » le corps. En effet, avec le poids de la grossesse, les muscles de la femme enceinte ont tendance à aller vers le bas. Le massage prénatal se pratique de bas en haut pour provoquer un certain rééquilibrage.


Procurant douceur, soulagement de la douleur et bien-être, le massage prénatal est bénéfique aussi bien pour la femme enceinte que pour le bébé. Par des touchers doux et des huiles essentielles, la masseuse peut soulager les tensions et douleurs musculaires causées par la grossesse. Elle peut également atténuer les crampes (dues au poids du bébé) au niveau des jambes.


Quand il est bien réalisé en institut, ce modelage favorise le sommeil et la récupération. Grâce à lui, la femme enceinte ressent moins la fatigue et supporte mieux les désagréments de sa grossesse. De plus, des séances régulières de massage bien-être préparent la mobilité du bassin, ce qui rendra l’accouchement plus facile.


Les précautions pour un massage bien-être dès le 3e trimestre


Le massage bien-être est un soin bénéfique pour la femme enceinte. Avec les nombreux soulagements qu’il procure, il permet de mieux supporter les effets gênants de la grossesse. Cependant, une femme enceinte ne doit se faire masser qu’à partir du 4e mois de grossesse. À ce moment, le fœtus est un peu plus développé et peut facilement supporter les mouvements du massage.


Toutefois, au-delà du 8e mois, la femme enceinte devra de nouveau éviter de se rendre en institut. En effet, se faire masser dans le troisième trimestre de la grossesse présente de grandes chances de déclencher un accouchement prématuré. La recherche du confort ne doit pas justifier de tels risques, n’est-ce pas ?


Pendant les derniers mois de la grossesse, une à deux séances de massage par semaine sont possibles. La future mère peut encore profiter des bienfaits de la massothérapie. Malheureusement, à partir du 8e mois, elle peut se voir refuser l’accès à un institut de massage. L’arrivée imminente du bébé lui en fermera les portes.


En effet, la pratique de ce massage chez la femme enceinte requiert de nombreuses exigences que seuls des professionnels peuvent remplir. Pour limiter les risques pour la santé de la mère et de son bébé, il faut faire preuve de prudence. La future mère doit uniquement se rendre dans des établissements qualifiés pour ses soins bien-être.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square