top of page

Dans quelle condition peut-on pleurer de bonheur ?

Si les larmes symbolisent souvent la tristesse, dans certains cas, on peut pleurer de bonheur. Il arrive parfois d’être pris par une vive émotion, si bien que l’on ne puisse s’abstenir de couler les larmes. Ces dernières résulteraient donc d’un sentiment de guérison ou des retrouvailles. Les larmes de bonheur indiqueraient par ailleurs un soulagement profond. Pleurer de bonheur peut être aussi la réponse de l’organisme à l’apaisement du stress.


Lorsque l’organisme génère les hormones de bien-être


pleurer de bonheur

Une décharge hormonale peut être à l’origine des réactions inattendues et surprenantes comme des larmes. Ces dernières expriment ainsi une joie très intense, un véritable sentiment de bonheur et de plénitude. Si ces émotions se manifestent, c’est parce que l’on est détendu, en confiance et qu’on a lâché prise. Ce peut être au cours des manœuvres d’un professionnel du massage nu par exemple.


Ces soins sont de véritables exutoires au cours desquels on relâche, d’autant plus que les touchers génèrent les endorphines. Le contact direct de la main, voire le corps de la masseuse avec celui du massé, génère des sensations fortes. À cela viennent s’ajouter l’effet de l’atmosphère relaxant, des senteurs exquises et celui des lumières tamisées.

Le corps entre alors dans une sorte d’extase et les diverses tensions disparaissent. L’esprit quant à lui se débarrasse de ses différentes douleurs. L’intensité des sensations ressenties à ce moment fait pleurer de bonheur dans bon nombre de cas.


Pleurer de bonheur : signe de guérison et de soulagement


Pleurer de bonheur peut non seulement soulager, mais cela est dans certaines situations la manifestation d’une guérison. Autant de psychologues s’accordent sur le fait que les larmes de bonheur résultent de la connexion à certaines douleurs refoulées. De ce fait, on parvient à se débarrasser facilement d’elles. Le sentiment de bien-être augmente, ce qui améliore l’humeur et par conséquent génère une sensation d’apaisement.


Les larmes de bonheur procurent par ailleurs du soulagement. Elles jaillissent souvent lorsqu’on atteint un objectif difficile. Ces pleurs surgissent aussi suite à une succession de déconvenues. La fin d’une telle période riche en émotions provoque naturellement des réactions intenses de l’organisme. Il est donc normal de fondre en larme de joie pour relâcher la pression, comme lors des soins de bien-être.

Quand on est très heureux


Lorsqu’un évènement heureux advient dans leur vie, beaucoup ne peuvent s’empêcher de pleurer de bonheur. De telles situations sont diverses. Les parents qui voient leur enfant obtenir son diplôme par exemple. Des sportifs qui remportent une compétition peuvent lâcher quelques larmes de bonheur.

Les larmes de retrouvailles sont aussi celles du bonheur. C’est le cas typique de deux personnes amoureuses qui se retrouvent après un long moment de séparation. Le sentiment de souffrance et de douleur lié à la séparation refait en effet surface.


Les pleurs de bonheurs ne sont que l’expression manifeste de la réalisation d’un désir ardent après une longue période d’espérance. Se trouvant désemparées et ne sachant pas comment manifester leur joie, les concernées versent des larmes.

Celle-ci les réconforte davantage. Il faut toutefois noter que seule une infirme proportion des larmes provient d’un évènement heureux. Découvrez ici pourquoi on pleure quand on est heureux.


Pleurer de bonheur quand l’organisme réduit le stress


Les larmes de bonheur semblent arriver quand les gens sont submergés par de fortes émotions positives. Les personnes concernées manifestent malgré elles leur état de plénitude de cette manière. À l’inverse, d’autres personnes pleurent de bonheur lorsqu'elles se libèrent du stress et d’une situation angoissante.


Une étude a montré que les larmes de bonheur contiennent des traces des hormones du stress. Une fois libéré du stress, les effets des larmes peuvent ne pas être immédiats. Ils se manifesteront tôt au tard par l’apaisement et le soulagement rapide.


Les larmes de joie peuvent surgir à des moments inopportuns et surprendre. Pleurer de bonheur est la réponse naturelle de l’organisme à bon nombre d’émotions.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square